ALECA: Le rythme des négociations avec l’UE suit celui de l’avancement des études lancées

    Le rythme des négociations avec l’Union européenne sur l’Accord de libre échange complet et approfondi (ALECA), suit celui de l’avancement des études lancées, dont certaines ont été achevées, a indiqué, vendredi à Tunis, le ministre du transport, Hichem Ben Ahmed.

    Ben Ahmed qui est aussi, le négociateur en Chef de l’ALECA avec l’Union européenne, a tenu une réunion en compagnie de l’équipe des négociateurs, avec les représentants de la société civile.

    Ont participé à cette rencontre qui a porté sur le suivi des résultats du troisième round des négociations avec le partenaire européen, plusieurs représentants des secteurs bancaire, de l’agriculture, de l’assurance et des services.

    Ben Ahmed a assuré qu’il n’existe pas d’engagements de la partie tunisienne sur des dates définitives ou des questions précises, affirmant que tous les dossiers restent soumis à des discussions approfondies et continues avec l’Union européenne.

    Il a avancé l’attachement de la partie tunisienne à des principes de base lors des négociations tels que la nécessité de tenir compte du différentiel de développement entre les deux parties et l’asymétrie et la progressivité des engagements de part et d’autre, étant donné la sensibilité de certains secteurs et de l’impact éventuel sur leur compétitivité.

    Les participants à cette rencontre ont appelé à intensifier la concertation avec la société civile lors des négociations pour servir l’intérêt du pays et préserver les droits des générations futures.

    Cette réunion a été l’occasion de présenter la nouvelle méthodologie de travail en commun avec la société civile sur l’ALECA. Laquelle prévoit la tenue de réunions entre les groupes de travail sectoriels et les experts et des rencontres sectorielles entre les ministères et les structures professionnelles.

    Dans le cadre de cette méthodologie, une rubrique spéciale sera consacrée sur le site web de l’ALECA, aux contributions des régions et de la société civile, ainsi qu’aux données, études et statistiques qui concernent les négociations.

      Leave a Reply