La Grêve est un droit constitutionnel qui répond à un autre dont celui de garantir une vie digne au tunisien (IACE)

 » La grève générale de la fonction publique et du service qui a un coût économique, est un droit constitutionnel qui vient en réponse à un autre dont celui de garantir une vie digne au citoyen tunisien « , souligne l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE).

Dans un communiqué publié, samedi, l’IACE exprime sa préoccupation et sa profonde peine pour la Tunisie suite à la grève générale inédite initiée, jeudi 17 janvier 2019 par l’Union générale du Travail Tunisien (UGTT), estimant, toutefois, que la défense du pouvoir d’achat du citoyen tunisien  » n’est pas le monopole du syndicat, et il faudrait que tout le monde s’en préoccupe « .

Et de rappeler que le tunisien  » vivote depuis des années du fait de la flambée des prix après des années de hausse fulgurante des prix du carburant, des produits de consommation, du transport, de l’éducation, de la santé et de l’immobilier etc… « .

Pour l’IACE,  » l’augmentation des salaires ne vas pas résoudre la crise, surtout que les expériences passées ont montré qu’aucune augmentation salariale n’a amélioré le pouvoir d’achat du Tunisien devant une inflation galopante qui dépasse de loin les 7%.

Au contraire, précise encore la même source,  » à chaque fois qu’on fait une augmentation salariale, le pouvoir d’achat baisse et du coup on sera de nouveau appelé à une nouvelle augmentation « .

Leave a Reply