Le ministère de l’agriculture signe un accord de partenariat sur le droit d’accès à l’information

L’Instance d’Accès à l’Information et le ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche ont signé, mardi, un accord de partenariat visant à ancrer le droit d’accès à l’information et les fondements de la transparence au sein de ce département et ses structures.
Lors d’une conférence de presse tenue au siège du département de l’agriculture Imed Hazgui, président de l’Instance a indiqué qu’il s’agit du premier accord signé avec un ministère, mettant l’accent sur l’importance de garantir l’accès à l’information qui permettra la création de la valeur ajoutée et l’élaboration des programmes et stratégies nationaux.
58 structures publiques, 24 délégations, 16 entreprises publiques, 9 établissements publics et 9 autres établissements publics à caractère non administratif relevant du ministère de l’agriculture, devront contribuer à la garantie de l’accès à l’information en publiant leurs données sur leurs sites électroniques et sur le portail des données ouvertes (www.agridata.tn), a expliqué le responsable.
Rappelant la nécessité de procéder à une actualisation périodique des données, Hazgui a précisé que le ministère de l’agriculture et ses structures devront également actualiser leurs sites électroniques officiels et ne pas se contenter de publier sur agridata.tn.
Pour sa part, le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb a rappelé que son département s’est engagé à appliquer les exigences de la loi organique n° 2016-22 du 24 mars 2016, relative au droit d’accès à l’information, notamment, en nommant un chargé de l’accès à l’information au niveau de ses services centraux.
Il s’agit, également, de garantir la coordination entre le ministère et les parties intervenantes, la création de structures chargées de garantir l’accès à l’information au niveau des services régionaux et des structures relevant du ministère.
Le ministère a élaboré un guide fixant les fonctions du chargé de l’accès et des demandeurs de l’information et a mis en place des mesures spécifiques dans le traitement des demandes d’accès à l’information pour assurer la réponse dans les délais, a précisé le ministre, ajoutant que près de 143 demandes d’accès à l’information ont été traitées, en 2018.
Des sessions de formation et des journées d’informations ont été organisées au profit des chargés de l’accès à l’information et des cadres du ministère afin de les sensibiliser quant à la nécessité de faciliter le travail de ces derniers.
Le ministère de l’agriculture a également crée sur son site électronique une rubrique dédiée à l’accès à l’information, outre un portail des données ouvertes (www.agridata.tn) qui comporte 211 données.
Taieb a, par ailleurs, mis l’accent sur l’importance de la coordination entre les différents départements et structures du ministère pour fournir l’information à l’Observatoire National de l’Agriculture chargé de la gestion du site précité.

Leave a Reply