Voici l’actualité boursière pour la journée du lundi,11 février 2019:
SERVICOM : Durant le T4-2018, la société a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 32,4 MD contre 50,2 MD une année auparavant, soit une chute de 35%. Cette baisse est la résultante de la chute du chiffre d’affaires de l’activité travaux publics qui est passé de 33,5 à 14,8 MD entre 2017 et 2018.
Le chiffre d’affaires de l’activité climatisations & chauffage a baissé de 9% et est passé de 6,4 à 5,8 MD. Cette régression est due au ralentissement prononcé du marché de la promotion immobilière. Le chiffre d’affaires de l’activité ascenseurs a augmenté de 8% et est passé de 5,9 à 6,4 MD et ce malgré le désengagement total des marchés publics en Tunisie et qui pesaient 14% dans le chiffre d’affaires de 2017.
L’EBITDA du groupe ressort en chute de 92% pour s’établir à 270 mille dinars à fin décembre dernier contre 3,2 millions de dinars une année auparavant.
AMS : Le chiffre d’affaires annuel de la société réalisé à fin décembre 2018 s’élève à 22 MD contre 23 MD en 2017, soit une régression de 4,3%. Ce repli s’explique par le retard dans la mise en place du plan de restructurations financières et opérationnelles, qui est en cours et qui aurait permis à la société de mieux gérer son cycle d’exploitation..
La régression de la demande du marché, influencée par la situation économique du pays et particulièrement le secteur de l’immobilier , la valeur de la production finie a enregistré une légère baisse de 11% par rapport au 31 décembre 2017, en affichant une valeur de 26 095mDT contre 29 194mDT pour l’année 2017.
Les investissements cumulés (incorporels &corporels) ont atteint 667mDT, à la clôture de l’année 2018, contre 844mDT pour l’année 2017, soit une régression de 21%. La valeur de l’endettement financier de la société au 31 décembre 2018 s’élève à 49 332mDT contre 45 305mDT à la clôture de l’année 2017. Cette augmentation est due principalement au financement des marchés publics (SONEDE principalement).

SOTETEL : Les revenus de la société ont atteint au T4-2018 16,6 MD, soit une progression de 24%. Les revenus cumulés au 31 décembre 2018 se sont établis à 47,5 millions de dinars, soit quasiment le même niveau qu’en 2017.
Le chiffre d’affaires local a, toutefois, baissé de 2% à 46 millions de dinars alors que les exportations ont augmenté de 335% à 1,25 million de dinars. Les charges d’exploitation hors dotations aux amortissements et aux provisions ont atteint 42,2 MD en progression de 2,4% par rapport à 2017. L’EBITDA dégagé est de l’ordre de 5,36 MD à fin décembre 2018 affichant un repli de 14,7%. Les charges du personnel ont augmenté de près de 10% pour s’établir à 12,9 millions de dinars, contre 11,7 millions une année auparavant tandis que les charges financières ont plié de 7,5% à 1,8 million de dinars.
ELBENE: Le chiffre d’affaires de la société réalisé sur toute l’année 2018 est de l’ordre de 34,5 MD contre 83,6 MD en 2017 soit un repli de 59%. La production annuelle affiche une régression de 60,4% par rapport à 2017 et s’élève à 22,345 millions de litres. La société un affiche un endettement de 75 MD contre 70 MD en 2017 dont 86% à court terme.
STB : la banque a dégagé un bénéfice net record de 99 MD de dinars en 2018 contre 50 MD une année auparavant , la banque a connu une évolution simultanée de ses dépôts et de ses engagements . le taux des créances classées continu à régresser depuis l’année 2016 , passant de 28,2% à 20% (dont 48% des créances touristiques) en 2018. Durant les trois premières années de mise en place et d’exécution du plan stratégique de transformation 2016-2020, la STB Bank a réussi à atteindre et même dépasser ses objectifs quantitatifs et qualitatifs prévus.
Cette stratégie, fondée sur le Full Audit réalisé par le cabinet international PwC, a tracé les principaux objectifs qui ont constitué la base du contrat programme signé avec le ministère des Finances. La stratégie 2016-2020 s’est basée dans une première phase sur la transformation digitale et la structuration du capital humain et dans une deuxième phase sur la consolidation de la force commerciale. Le lancement simultané de plus de 100 projets durant les exercices en question, vise à amorcer une transformation profonde et accélérée, engageant l’intelligence collective de plusieurs centaines d’employés de la banque.
Au terme de l’exercice 2018, les dépôts de la clientèle se sont accrus de 418 millions de dinars, soit +7%. Malgré un contexte de resserrement de la liquidité, l’encours des crédits a augmenté de 13,7% passant à 6,95 milliards de dinars. Côté indicateurs de performance, le Produit Net Bancaire (PNB) a progressé de 16,7% dépassant pour la première fois le seuil des 400 millions de dinars à 446 millions. Le ratio de productivité, mesuré en rapportant le Produit Net Bancaire au nombre des employés, a connu un saut inédit de 46,4% et s’est établi par ETP à 224.000 dinars replaçant, dès lors, la STB parmi les meilleurs acteurs du secteur bancaire tunisien..

Leave a Reply