La Cour des Comptes lance son premier Hackathon pour impliquer la société civile dans le renforcement de la transparence dans la gestion publique

La Cour des Comptes organise, du 8 mars 2019, avec l’appui de la Banque mondiale, le premier Hackathon sur la transparence baptisé « Hack4_ Transparency », à la cité des Sciences. Il s’agit tirer meilleur profit de la technologie, de l’intelligence et du savoir-faire des participants dans le processus de renforcement de la visibilité et de la consolidation de l’image de la Cour des Comptes en tant qu’institution crédible et transparente. L’opération d’exploration de projets pertinents se déroulera, dans les régions de Sfax, Sousse, Gafsa, Jendouba et Tunis, jusqu’au 30 juin 2019.

En prévision de cet événement, l’institution supérieure de contrôle des finances publiques en Tunisie, a tenu un point de presse, au cours duquel, la juge (auprès de la Cour des Comptes), Amel Elloumi Bawab, a donné des éclairages sur cette manifestation.

L’institution envisage, à travers cette manifestation, a-t-elle dit, de développer les relations de l’institution avec la société civile et le citoyen en général « afin d’élargir le champ de partage et d’utilisation des résultats de ses travaux et de renforcer son rôle constitutionnel de contrôle des finances publiques ».

240 candidats ont été sélectionnés parmi un total de 629 personnes, pour la plupart des jeunes, pour participer à la compétition, axée sur l’intelligence collective.

Trois projets seront retenus parmi les projets en compétition et des prix seront décernés aux lauréats, lors d’une Finale qui sera organisée à Tunis.

Leave a Reply