La mise en place de la stratégie arabe pour le développement urbain, l’un des défis majeurs pour le développement des économies de la région

Le représentant permanent du Royaume marocain auprès de la Ligue Arabe, Ahmed Tazi, a indiqué, jeudi, à Tunis, que la mise en place de la stratégie arabe pour le développement dans le domaine de l’habitat et du développement urbain est, désormais, l’un des défis majeurs pour développer les économies dans la région.

Tazi a ajouté, lors de la réunion ministérielle du Conseil économique et social, tenue dans le cadre du Sommet Arabe Tunis 2019, que cette stratégie va faciliter le financement de projets arabes, à partir des participations des fonds de financement locaux et internationaux.

Le responsable a évoqué, également, l’importance d’un plan d’appui aux négociations arabes portant sur les changements climatiques, lequel se base sur deux principes, à savoir la justice (le droit des pays arabes à l’usage des technologies et les dispositifs nécessaires pour réaliser le développement durable) et la solidarité (le droit de ces pays de recevoir des aides pour s’adapter aux changements climatiques).

 » Le renforcement de la coopération arabe constitue la meilleure solution pour faire face aux défis communs auxquels font face les pays arabes dans les deux domaines économique et social « , a-t-il dit.

La réunion ministérielle du Conseil économique et social de la Ligue arabe, tenue dans le cadre du Sommet Arabe Tunis 2019, a discuté le rapport du secrétaire général sur l’action économique et sociale arabe commune et le rapport sur le suivi des décisions du Conseil de la Ligue, prises lors du dernier sommet, outre une série de chapitres portant sur la création de l’Institution nationale palestinienne pour l’autonomisation économique.

Leave a Reply