Accord-cadre de coopération et de formation dans le transport public entre la Tunisie et l’UITP

    Le groupe des sociétés régionales du transport (Bizerte, Gafsa, Jendouba, Béja, Gabès, Kasserine, le Kef, Médenine, Nabeul et Sfax, Sahel et Siliana) a conclu lundi, un accord-cadre avec l’Union Internationale des Transports Publics (UITP) sur l’échange d’expertises et d’expériences et la formation dans le domaine du transport urbain durable.

    L’accord a été conclu lors d’une conférence organisée dans la capitale, par le ministère du Transport, sur le thème « le déplacement urbain durable et la sécurité du transport public », tenue en présence d’opérateurs et de spécialistes tunisiens et étrangers.

    Il offre aux responsables dans les sociétés régionales du transport, l’opportunité de participer aux commissions internationales, de prendre part aux réunions périodiques de l’UITP et de tirer profit des séances de formation et de perfectionnement dans le domaine du transport public, a noté le secrétaire général de UITP, Mohamed Mezghenni,

    D’après le ministre du Transport Hichem Ben Ahmed, le transport public connait plusieurs défaillances ce qui a incité les Tunisiens à le délaisser. Ainsi, le recours des citoyens au transport public a diminué à 30% après avoir été aux alentours de 70% dans les années 1970.

    Le président de l’Association tunisienne de la Prévention Routière, (ATPR), Afif Frigui, a critiqué l’absence de volonté pour l’application de la loi afin de préserver la sécurité des personnes, citant les dépassements commis par les conducteurs des taxis collectifs (transport rural).

    Frigui a fait savoir que l’ATPR réalisera en collaboration avec son homologue française, le projet  « des villes en sécurité », qui sera annoncé au cours du forum mondial de la ville de Tunis qui sera organisé les 24 et 25 juin 2019. Ce projet verra une forte adhésion de municipalités pour protéger les villes et les quartiers contre les accidents de la route.

      Leave a Reply