L’usage excessif des produits chimiques est à l’origine de plusieurs pathologies touchant la terre et l’homme

L’usage excessif des produits chimiques, notamment, les engrais, est à l’origine de plusieurs pathologies touchant la terre et par conséquence les hommes qui consomment des produits agricoles non biologiques, a indiqué Slim Cherny, représentant de la Société Tunisienne des engrais biologiques.
Intervenant lors d’une rencontre tenue, dimanche à la Cité des Sciences à Tunis, à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de la Terre 2019, Cherny a révélé qu’une proportion importante, avoisinant les 70%, des maladies cancéreuses à travers le monde, est due à la consommation de ces produits agricoles non biologiques.

En Tunisie, par exemple, le melon est exposé à la vente dans nos marchés à partir du mois d’avril, alors que ce type de fruit devrait être cultivé durant le mois de juillet, ce qui prouve l’usage excessif de produits chimiques. La préservation de notre terre constitue, est une priorité afin de défendre et préserver les droits des générations futures, appelant à conjuguer tous les efforts afin d’atteindre cet objectif. Les Tunisiens peuvent jouer un rôle crucial, juste en s’abstenant de consommer ce genre de produits agricoles néfastes pour la santé.

Dans le cadre de la journée de la terre, l’Association Tunisienne des Femmes Géoscientifiques a organisé une exposition sur le thème « Roches et minéraux précieux », au cours de laquelle plusieurs types de rochers ont été présentés.

En outre madame Kmar Ben Ismail Latrech, professeur de géologie, a souligné l’impératif de valoriser les richesses géologiques de la Tunisie à travers la préservation de nos monuments et sites archéologiques, qui sont les témoins de l’histoire de notre terre et notre civilisation.
L’universitaire a dans le même cadre mis l’accent sur la nécessité de sensibiliser davantage nos enfants quant à l’importance de ces monuments.

Cette journée s’inscrit dans le cadre de la célébration par la Cité des Sciences de la Journée Mondiale la Terre, et ce dans le but de rappeler les enjeux auxquels est confrontée notre planète : les différents types de pollutions, les changements climatiques, les ressources d’énergies….

Au programme figurent 5 conférences-débat sur  » la géologie et les changements climatiques « , les  » Energies renouvelables, pour une économie en énergie et un environnement propre « ,  » La Terre biologique…c’est un défi « ,  » Etude socio-environnementale des fours à chaux dans la région de Zaghouan  » et la  » responsabilité face aux changements climatiques « .

Un documentaire  » Collecteurs  » de l’Association Amel Ghizen et une exposition  » Roches et minéraux précieux  » de l’Association Tunisienne des Femmes Géoscientifiques, sont également programmés dans le cadre de cette journée

Leave a Reply