L’Union européenne modifie la loi sur les visas Schengen

Les ministres de l’Intérieur et de la Justice de l’Union européenne ont adopté des amendements à la loi européenne sur les visas Schengen visant à améliorer le traitement des voyageurs légaux et la capacité de relever les défis de l’immigration clandestine.

Dans une déclaration commune les ministres ont indiqué que les nouvelles modifications rendront la procédure  visa européen plus rapide et plus claire pour les voyageurs légitimes et facilitant le traitement des demandes de visa pour une période maximale de six mois, au plus tard 15 jours avant le vol.

Elles permettront également de remplir le formulaire et de le signer électroniquement.

Le communiqué a indiqué que les nouveaux amendements fourniront également une approche coordonnée de l’UE en ce qui concerne la délivrance de visas à entrées multiples pour les voyageurs réguliers avec un visa positif, ajoutant que les frais de visa seraient augmentés à 80 euros pour permettre aux États , membres de l’UE , de mieux couvrir les coûts de visa.

La liste des amendements à la loi sur les visas de l’union européenne contribuera également à renforcer la coopération avec les pays tiers en matière de réadmission des immigrants clandestins, tandis que la Commission Européenne évaluera la coopération des pays tiers dans la réadmission régulière de ce groupe.

Le communiqué a indiqué aussi que si un pays refuse de coopérer à la réadmission des immigrants clandestins, la commission proposera aux États membres de l’UE d’appliquer des mesures restrictives spécifiques en matière de visas pour la délivrance et les frais de visa.

En revanche, si un pays coopère à cet égard, le HCR peut proposer aux États membres de l’UE d’adopter une décision exécutive prévoyant une réduction des frais de visa, une réduction du temps de traitement des visas ou une augmentation de la validité des visas à entrées multiples.

Leave a Reply