COVID 19 accélère-t-elle digitalisation des PME en Tunisie

La pandémie COVID-19 a rendu essentiel aux PMEs de réévaluer leurs modèles commerciaux. En conséquence, les entreprises ont commencé à se rendre compte de la nécessité de s’adhérer dans le nouveau processus d’affaires en poursuivant des approche innovantes «sans contact» pour offrir leurs produits et ou leurs services. Sinon, elles seront confrontées à l’option alternative de suspendre leurs ventes ou les réduire   jusqu’à ce que la crise soit terminée. Compte tenu de l’état actuel de la pandémie, cela augmente considérablement le risque de faillite des PMEs, surtout celles qui souffrent déjà des conditions financières fragiles.

Dans plusieurs pays, les gouvernements ont fourni un soutien rapide aux PMEs depuis le déclanchement de la pandémie. Les aides ont été sous la forme de reports d’impôts, de prêts directs et de subventions pour soutenir les licenciements temporaires. Les gouvernements jouent aussi un rôle majeur en aidant les PME à s’orienter vers la digitalisation. Intégrer la numérisation des PME en tête de l’agenda politique, est de nature à changer le modèle économie du pays et permet aussi aux PME de se transformer et d’être plus compétitives à plus grande échelle. Un autre rôle important des gouvernements consiste à fournir une infrastructure appropriée pour soutenir les transactions B2B et à utiliser des outils numériques pour améliorer les services publics tels que les portails d’administration en ligne afin de faciliter la livraison de licences et d’autres services aux PME.

L’adoption des outils numériques est particulièrement bénéfique pour les petites et moyennes entreprises. Cependant, il existe une disparité dans l’adoption des outils numériques entre les grandes entreprises et les PME, en particulier dans le commerce électronique et le cloud computing. Les gouvernements peuvent remédier à cette disparité en proposant aux PME des programmes de développement des compétences, de changement organisationnel et d’innovation de processus.

De plus, les outils numériques peuvent aider à éviter un arrêt économique complet pour les PME pendant la crise du COVID-19. Comme pour toute entreprise, le passage des PMEs au numérique s’est avéré être un avantage clé avant et après la crise du COVID-19. La numérisation et les outils numériques peuvent aider les PME à réduire leurs coûts, à standardiser et automatiser les processus commerciaux et à réduire la dépendance à la main-d’œuvre. De plus, le passage au numérique améliorera la compétitivité des PME et comprendra les comportements des consommateurs.

En Tunisie, la Banque mondiale a initié deux nouveaux projets d’investissement à l’appui des objectifs de l’Etat pour développer un nouveau modèle économique qui encourage les entrepreneurs et génère plus d’opportunités d’emploi tout en rendant le gouvernement plus réactif aux besoins des citoyens grâce à la transformation numérique des services publics clés. Avec un total combiné de 175 millions de dollars américains, le premier projet financera un accès élargi au financement pour promouvoir la croissance des start-ups innovantes et des petites et moyennes entreprises (PME), tandis que le second sera investi dans la numérisation de la sécurité sociale et de l’éducation. Ce Projet consiste à soutenir le programme gouvernemental «Startup Tunisia» qui vise à encourager la création des startups et de PME numériques et innovantes, et à stimuler les opportunités économiques et d’emploi pour les jeunes tunisiens. Ce projet représente un soutien concret pour une nouvelle génération d’entrepreneurs dans la Tunisie post-révolution

Leave a Reply