L’économie tunisienne se redresse après une forte récession

Selon l’Institut National de la statistique, l’économie tunisienne a enregistré une croissance du PIB  de 16,2% au cours du deuxième trimestre de cette année (avril, mai et juin) par rapport au premier trimestre de l’année 2020, en calculant le glissement annuel, qui a connu une baisse de 19,8%,

Il est à noter que le premier trimestre de l’année dernière a vu l’adoption du confinement total, qui a vu un arrêt quasi complet de la plupart des activités économiques et commerciales en Tunisie, ce qui explique le taux de croissance négatif de 19,8% enregistré.

Selon les chiffres annoncés par l’Institut National de la Statistique, le produit intérieur brut a diminué de 2% au cours du deuxième trimestre de l’année 2020, par rapport au premier trimestre de cette année, après avoir enregistré une quasi-stabilité au premier trimestre de 0,2% de l’année en cours.

Cette diminution est principalement due à une baisse de la valeur ajoutée des secteurs du tourisme, de la restauration et des cafés de 35,2%; des transports de 20,9% et du secteur de la construction de 17,1%. La valeur ajoutée du secteur de l’agriculture et de la pêche a enregistré une baisse de 4,7 pour cent.

Cependant, les industries manufacturières, telles que le secteur du textile, de l’habillement et de la chaussure a augmenté de 53 pour cent, le secteur des matériaux de construction et de la céramique de 63,5%, le secteur des industries mécaniques et électriques de 56,7%, le secteur des industries chimiques de 4,7% et le secteur des industries agricoles et agroalimentaires de 3,1%.

L’Institut de la statistique a ajouté que la production du secteur minier a augmenté de 24,1% et dans le secteur de la construction de 46,9%, en plus du développement du secteur de l’extraction de pétrole et de gaz naturel de 16,3% à la fin du deuxième trimestre 2021.

La Banque mondiale s’attend dans son dernier rapport de juin 2021 à une croissance de l’économie tunisienne au cours de l’ensemble de l’année 2021, de 4%, contre une baisse pour l’année prochaine au niveau de 2,6% et de 2,2% en 2023.

Leave a Reply