Côte d’Ivoire : Mise en œuvre du PCCET pour profiter des valeurs-ajoutées de l’agriculture (cacao, cajou, café,..)

C’est le Premier Ministre, Patrick Achi qui a procédé au lancement officiel de ce projet de 200 millions de dollars US financé par la Banque Mondiale. L’enjeu est de « permettre aux planteurs d’atteindre un niveau de développement qui leur favorisera une vie décente et meilleure ».

Indispensable pour la continuité du miracle ivoirien, le PCCET permettra à la Côte d’Ivoire de profiter des valeurs ajoutées de sa production : C’est-à-dire que si vous avez le cacao, à partir de la fève de cacao, il faut pouvoir arriver à la poudre de cacao, au beurre de cacao, aux produits chocolatés. Pareil avec la noix de cajou. Il ne faut pas vendre uniquement les noix, mais il faut les transformer », a expliqué Patrick Achi.

F. Agou

Leave a Reply