Ghana : Le Gouvernement ne désire pas des prêts du FMI

Fidèle à son programme « Ghana Beyond Aid », le Ghana a décidé de trouver des solutions pour financer ses projets sans recours aux prêts du Fonds Monétaire International (FMI). Il s’agit d’une décision prise en 2018, mais la pandémie de la Covid – 19 a obligé Accra à recourir à une dette d’un milliard $ du FMI.
Cette annonce a été faite par ce jeudi 12 mai, par le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta. « Nous nous sommes engagés à ne pas retourner au Fonds parce qu’il […] sait que nous sommes dans la bonne direction », a-t-il déclaré.

Cette décision coïncide avec la crise de l’inflation qui a obligé le Gouvernement à réduire de 30% le salaire des ministres et du Président de la République, ainsi que la suspension de leurs voyages à l’étranger ou de leur achat de véhicules importés.

Leave a Reply