La chambre des abattoirs de volaille appelle à activer les groupements interprofessionnelles afin de réguler le marché

La chambre syndicale nationale des abattoirs de volaille et des transformateurs des viandes affiliée à l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a appelé, mercredi, à activer les groupements interprofessionnels afin de réguler le marché, en raison de la pénurie de ces produits avicoles, à l’horizon de juin 2022.

Dans un communiqué publié par l’UTICA, la chambre a également appelé à lutter contre les abattoirs anarchiques qui font perdre au secteur près de 500 millions de dinars et constitue « un risque de santé publique ».

Le président de la chambre, Fathi Ghrib a indiqué que le secteur avicole et ses chaînes de valeurs fait face une crise « aigue » suite, notamment, aux effets de la crise ukranienne, évoquant la hausse des prix des fourrages.

Il a par ailleurs, déploré la désaffection des agriculteurs vis à vis de l’élevage qui, selon lui, a impacté les chaînes de valeurs notamment les abattoirs organisés.

Cette crise, a-t-il dit, a entraîné la fermeture de plus de la moitié des abattoirs sur un total de 35 abattoirs générant 100 mille postes d’emploi.

TAP

 

 

 

Leave a Reply