Les entreprises coréennes invitées à participer à l’appel d’offres relatif à la production de 2000 mégawatts d’énergie solaire en Tunisie

La ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, Neyla Nouira Kanji, a appelé les entreprises coréennes à participer à l’appel d’offres qui sera publié à la fin de mois de juin 2022 et qui porte sur la production de 2000 mégawatts en matière d’énergie solaire dans le cadre du système de concession.

Cet appel a été adressé au cours d’une rencontre tenue à Tunis avec le président de l’Association coréenne du commerce International, »Young-Ju Kim », en marge de la 5e conférence internationale sur le «Financement de l’investissement et du commerce en Afrique» (FITA 2022) et ce en présence de l’ambassadeur de la Corée du Sud à Tunis Sun Nahmkook.

La rencontre a été une occasion pour examiner les domaines de coopération entre les deux parties notamment dans les secteurs de l’industrie, de l’énergie et de l’énergie renouvelable.

Kanji a souligné l’importance de la coopération bilatérale et l’attachement des pouvoirs publics tunisiens à mobiliser davantage l’investissement et à assurer la relance de l’économie tunisienne.

Pour elle, la Tunisie constitue un portail pour accéder aussi bien au continent noir qu’au vieux continent, ce qui permet aux entreprises coréennes de s’installer en Tunisie et d’exporter ses productions vers les deux continents.

Le président de l’association coréenne du commerce international a affirmé que les entreprises coréenne prospecte les sites tunisien et africains et que « Fita 2022 » constitue une occasion pour fonder une relation économique tripartite. La Corée du sud est disposée à promouvoir l’investissement et la réalisation de nouveaux projets en Tunisie, a-t-il dit.

Le département ministériel de l’Industrie avait reçu le 22 juillet 2019, des offres pour son appel d’offre international relatif à la réalisation de 5 projets d’une capacité de production de 500 mégawatts d’électricité à partir de l’énergie solaire photovoltaïque.

Il y a lieu de noter que les entreprises internationales avaient proposé des tarifs de production kw/h oscillant entre 71,8 et 84,1 millimes le kilowatt/h et ont considéré que le tarif proposé pour le projet de Tataouine représente parmi les meilleurs tarifs à l’échelle internationale.

La Tunisie a adopté une stratégie de transition énergétique basée sur plusieurs axes parmi lesquels figurent la réduction de la demande en énergie primaire de 30 % par rapport à l’année 2010 et l’encouragement de la production de l’énergie alternative parmi les trois systèmes d’autoproduction, d’autorisation et de concession.

Le programme s’étalant sur une période de 5ans (2017-2022) vise la création des unités permettant l’approvisionnement en électricité de plus de 1800 mégawatts.

TAP

Leave a Reply