Afrique : 1,2 million d’euros de l’ONU pour soutenir MFS Africa dans le transfert d’argent dans les zones rurales

Conscient que les transferts de fonds des migrants est une opportunité pour booster le commerce africain, notamment dans les localités rurales, le Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations unies à octroyer pour la première fois, 1,2 million d’euros à la société de paiements numériques, notamment la fintech panafricaine MFS Africa.

Cette subvention s’inscrit dans le cadre du programme PRIME et l’enveloppe servira à « promouvoir l’utilisation du mobile money dans les zones rurales marginalisées dans cinq pays africains », a indiqué le communiqué du FIDA. Les pays bénéficiaires sont le Ghana, Kenya, Sénégal, Gambie et Ouganda.

Cette initiative réjouit Mme Jyotsna Puri, vice-Présidente adjointe en charge du département de la stratégie et des savoirs du FIDA qui a indiqué que « ce don est un investissement afin de développer un modèle qui associe transferts de fonds mobiles et inclusion financière, et qui peut être diffusé dans toute l’Afrique et profiter non seulement aux familles qui envoient des fonds, mais aussi à leurs communautés destinataires ».
A titre de rappel et selon les dernières estimations du FIDA, les envois mobiles dans les pays africains sont de « 7,8% en moyenne » et sont bien loin de la cible de 10% des objectifs de développement durable, qui vise à les ramener à moins de 3% d’ici 2030.

Leave a Reply