Gabon : : 97,2 milliards de FCFA dépensés par le pays pour importer des produits alimentaires au 1er trimestre 2022

C’est ce qu’a indiqué la note de conjoncture du Ministère de l’Économie dans sa dernière note de conjoncture. Selon le département, « ce chiffre en hausse de 21,8 % (79,8 milliards de FCFA) » par rapport aux trois premiers mois de l’année 2021. Cela traduit que le pays est très dépendant de l’extérieur sur le plan alimentaire alors qu’il ambitionne de « réduire de 50 % ses importations à l’horizon 2025 et d’exporter des produits alimentaires, notamment vers les pays de zone CEMAC ».

Des Zones agricoles pour la sécurité alimentaire :

Dans cette grande ambition de réduite l’importation de produits alimentaires, Libreville a décidé de créer des Zones agricoles à forte productivité (ZAP) et mis en place le programme Graine avec pour but « d’atteindre une production de 20 000 tonnes de riz, 200 000 tonnes pour le maïs et le soja, 51 000 poulets de chair et près de 18 000 porcs, 40 000 bovins et 100 000 caprins et ovins, en 2022 ».

À noter que les importations de denrées alimentaires engloutissent chaque année près de 550 milliards de FCFA au Gabon selon des chiffres du ministère de l’Agriculture. Les principaux clients du Gabon sont la France, la Belgique, l’Italie, ainsi que le Brésil (volailles), le Cameroun (fruits et légumes frais…) et l’Afrique du Sud (viandes).

Leave a Reply