Nigeria : 100 millions $ de l’AFD à la Bank of Industry (BOI) en faveur du développement de la finance verte

Il s’agit d’une contribution de l’Agence française de développement (AFD) à la lutte contre le changement climatique. Ainsi, pour aider le pays à protéger l’écosystème, l’AFD a mis à sa disposition une ligne de « 100 millions d’euros via la Bank of Industry (BOI) » dans le cadre du programme « Transformer les systèmes financiers pour le climat » (TFSC).

Selon le représentant de l’AFD au Nigeria, Xavier Muron, le pays fait partie des plus vulnérables à la menace du changement climatique. « Ce financement constitue une étape clé vers la réalisation de l’Accord de Paris et était opportune puisque le Nigeria attendait avec impatience le lancement de son plan de transition énergétique », a-t-il déclaré.

« Compte tenu de la grave menace que le changement climatique fait peser sur le développement équitable et durable au Nigéria, il est essentiel pour nous, à la BoI, de prendre l’initiative de mobiliser des capitaux pour des investissements verts et durables », a ajouté pour sa part Olukayode Pitan, directeur général de la BoI.
L’enveloppe servira à financer des projets sur « les énergies renouvelables et bas carbones, l’efficacité énergétique, les technologies agricoles intelligentes, les transports urbains propres, etc ». Le projet comporte également une subvention de €2,5 millions dédiée à un programme d’assistance technique visant à généraliser la finance verte dans la stratégie et les opérations de la BOI.

Leave a Reply