Maroc : En cinq ans (2016 et 2021), le pays double la valeur de ses exportations fruiticole

C’est ce que révèle le rapport du Département américain de l’agriculture (USDA) qui a indiqué que « les exportations de ce segment s’est élevé à 1,5 milliard $ en 2021, soit plus que le double de la valeur enregistrée en 2016 (729 millions $) ».

Dans son rapport, l’USDA a souligné que « cette dynamique de l’industrie est non seulement portée par l’accroissement de la production, mais aussi par un développement de la logistique portuaire qui a amélioré la gestion des flux vers les marchés proches comme l’UE qui a absorbé 70 % des ventes en valeur avec pour principale destination l’Espagne et la France ».

Le Maroc doit cette hausse des valeurs de l’exportation fruiticole à la fraise, la myrtille et la framboise. De 2016 à 2021, « les recettes générées par la myrtille sont passées de 71 millions $ à 300 millions $ ». Puis, celle de la framboise ont augmenté de « 300 % », une valeur de « 252 millions $’. Enfin, la fraise a fourni « 173 millions $ en 2021 contre 107 millions $ ». Il faut noter que l’exportation de la pastèque a généré « 170 millions $ en 2021 » et les volumes ont atteint « plus de 257 000 tonnes contre seulement 79 600 tonnes en 2016 ».
A titre de rappel, le Maroc occupe le 15ème rang mondial d’exportateur de fruits en valeur et fournit 2 % du commerce global.

Leave a Reply