COP 27 : La BEI renforcera son soutien aux projets de transition juste dans le monde. Une opportunité pour l’Afrique

La Banque européenne d’investissement (BEI) veut s’affirmer comme leader dans le financement d’une résilience juste, en soutenant de manière ciblée les populations les plus touchées par le réchauffement planétaire. Pour cela, elle présentera son approche globale en matière de transition juste en 2023.

Selon les responsables de la BEI, l’institution
s’engage à élargir sa gamme d’outils de financement pour des projets visant à soutenir une transition juste vers une économie neutre pour le climat dans le monde entier. BEI Monde, la branche de la BEI spécialisée dans les opérations à l’extérieur de l’UE, adoptera sa stratégie globale au début de 2023, dévoilant de nouveaux instruments qui soutiendront une décarbonation équitable ne laissant personne de côté.

Dans sa déclaration lors de la Conférence des Nations unies sur le climat organisée à Charm el-Cheikh (la COP 27), en Égypte, la BEI s’est engagée à offrir des services de financement et de conseil dans les régions caractérisées à la fois par une production à forte intensité de carbone et une fragilité socio-économique. Dans le cadre d’une stratégie de résilience juste, la BEI cherchera en outre à soutenir des actions d’adaptation répondant spécifiquement aux besoins des groupes de population les plus vulnérables aux effets des changements climatiques.

« La transition vers une économie neutre en carbone s’accompagnera de répercussions socio-économiques pour la population active mondiale. La BEI vise à soutenir les pays dont l’économie est fortement tributaire des combustibles fossiles, moyennant la décarbonation des industries et la création de nouvelles perspectives économiques pour tous », a souligné Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. Puis il a ajouté que la BEI « entend augmenter le financement de projets qui améliorent la résilience des populations et des zones les plus vulnérables aux effets des changements climatiques qui se produisent dès aujourd’hui. Nous nous engageons à travailler avec la Commission européenne, les États, les entreprises, les organisations caritatives et le secteur financier afin de soutenir une transition verte qui ne laisse personne de côté ».

Parmi les exemples qui illustrent l’engagement de la BEI à renforcer son appui aux populations les plus touchées par la transition vers une économie sobre en carbone figurent les initiatives de « partenariat de transition énergétique juste ». Par ailleurs, dans le cadre d’un projet de mise en place de systèmes d’approvisionnement en eau résilients aux changements climatiques dans un petit État insulaire en développement, BEI Monde envisage de fournir un soutien technique pour l’élaboration d’une stratégie de raccordement ainsi qu’un mécanisme de subvention visant à garantir l’accès à l’eau potable pour les ménages et les femmes vulnérables, confirmant ainsi son approche en matière de résilience juste.

Leave a Reply