CEDEAO : Evaluation à Lomé de la réalisation du projet de l’autoroute du corridor Abidjan-Lagos

Longue de 1081 km, cette route est construite pour relier cinq pays de la CEDEAO, notamment la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigéria. Financée par la Banque Africaine de Développement (BAD), elle avait annoncé vers la fin du 1er trimestre de cette année 2022 avoir mobilisé 15, 6 milliards de dollars lors d’un boardroom (salle de transactions) à l’occasion de l’Africa Investment Forum.
Ainsi, depuis hier, mercredi 7 décembre 2022 àLomé, s’est ouverte la rencontre d’évaluation de la mise en œuvre du projet de l’autoroute du corridor Abidjan-Lagos. L’objectif de cette rencontre est de « permettre de faire le point de l’exécution des décisions de la 16ème réunion du comité de pilotage tenue l’année dernière à Abidjan ». C’est l’occasion pour les experts d’examiner l’avancement des composantes du projet et analyser le rapport d’audit financier du projet, exercice 2021 et de préparer l’audit de 2022.
Aussi, les experts profiteront de cette session de travail technique pour réfléchir sur le résultat de la mission de supervision de la BAD à la CEDEAO et élaborer la stratégie de communication et la mise en œuvre du plan d’action.

Cependant, les cinq pays traversés par cette route transnationale sont divisés sur son siège. Abidjan et Cotonou le réclament.

Leave a Reply