Burkina Faso : L’entreprise russe Nordgold reçoit le veut vert pour exploiter l’or de Yimiougou

Le contrat minier a été signé à la compagnie minière Nordgold par le gouvernement et officialisé par le Conseil des ministres tenu le mercredi 7 décembre qui annoncé l’attribution d’un « permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or » à sa filiale locale Nordgold Yimiougou.
Ce gisement d’or Yimiougou a une superficie de 31,44 km² et est dans la commune de Korsimoro au Centre-Nord du pays, proche du complexe aurifère Bissa-Bouly de Nordgold. Des réserves de 1,5 million de tonnes titrant 1,68 g/t d’or y ont été déjà identifiées. Le plan minier prévoit, apprend-on, « une durée de vie de quatre ans, avec la production de 2,53 tonnes d’or (environ 90 000 onces) ».
« Ce projet rapportera directement 5,35 milliards FCFA (8,57 millions $) au budget de l’Etat sur la période. Une partie des revenus générés par la mine sera également versée au fonds minier de développement local, une contribution actuellement évaluée à 648 millions FCFA (1,03 million $) », a indiqué le gouvernement.
A rappel, l’or occupe plus de 80 % des exportations et 16 % du PIB burkinabé en 2020.

Leave a Reply