Niger : Le pays reçoit 45 milliards d’euros (47 milliards $) de promesse de financement pour le plan de développement 2022-2026

Lors de la table ronde organisée à Paris du 5 et 6 décembre, le gouvernement nigérien a reçu une promesse de 45 milliards d’euros (47 milliards $) des bailleurs de fonds pour financer son Plan de développement économique et social 2022-2026.

Il s’agit de promesse des bailleurs de fonds et partenaires au développement pour contribuer au développer du Niger. D’après l’agence de presse officielle nigérienne (ANP) qui a fait la révélation, ce sont l’Union européenne, la France et les Pays-Bas, les institutions financières multilatérales, dont la Banque africaine de développement, la Banque mondiale et la Banque islamique de développement qui se sont engagés à financer le Plan de développement économique et social 2022-2026.

Dans ses exposés, « le Niger a chiffré les besoins en financements du PDES 2022-2026 à environ 29,6 milliards d’euros (30,9 milliards $). Dans ce programme, l’État s’est engagé à apporter 10,3 milliards d’euros et à mobiliser le reste auprès des partenaires institutionnels du pays et du secteur privé ». Ce plan de développement comporte trois axes : le développement du capital humain, la consolidation de la paix et de la gouvernance et la transformation structurelle de l’économie.
Dans son projet, à travers le PDES 2022-2026, le Niger veut « réaliser un taux de croissance économique annuel moyen de 9,3%, un taux d’inflation inférieur à 3% et un déficit budgétaire global contenu à moins de 3% ». Aussi, le Plan de développement économique et social 2022-2026 a pour objectif de réduire le taux de pauvreté de 43% en 2022, à 35% en 2026.

Leave a Reply