Sommet USA-Afrique : Un investissements de 55 milliards $US pour l’Afrique

Au deuxième Sommet USA-Afrique qui s’est ouvert hier, mardi 13 décembre 2022 à Washington, les Etats-Unis d’Amérique ont annoncé un investissement de 55 milliards USD en Afrique au cours des 3 prochaines années. Il s’agit d’une enveloppe pour « aider les pays africains à financer surtout l’économie, la santé, la sécurité et le changement climatique » afin d’ « aider le continent à relever les défis dans un contexte marqué par de profondes mutations qui se traduisent des incertitudes économiques »

Une opportunité pour Biden d’affirmer la stratégie de l’« US strategy towards subsaharan Africa » :
En aout 2021, J. Biden avait publié la nouvelle stratégie américaine en Afrique subsaharienne. Il s’agit de reprendre pied en sur le continent après les années Trump marquées par un désintérêt pour le continent. Ce document évoque la nécessité de redynamiser le « partenariat d’égal à égal » entre Africains et Américains, et met l’accent sur quatre priorités dans des domaines qui vont de l’ « insertion des sociétés africaines dans la sphère de l’économie marchande à la transition énergétique, en passant par la démocratie, la gestion des besoins en santé dans cette période post-pandémie et les enjeux climatiques ».

Il faut rappeler les dirigeants de 49 pays participent à cette réunion. Le département d’État a fait remarquer que, même les pays avec lesquels les relations ne sont pas au beau fixe ont été conviés. Il s’agit de pouvoir se dire les choses en face dans le respect. Ceux absents sont les pays suspendus par l’Union africaine pour cause de coups d’État militaires. C’est le cas du Mali, de la Guinée, du Burkina Faso et du Soudan. S’y ajoutent l’Érythrée et le Sahara occidental qui n’ont pas de relations diplomatiques avec les États-Unis.

Leave a Reply