Tchad : Savannah Energy annonce la finalisation de son acquisition du portefeuille d’actifs en amont et en aval d’ExxonMobil à N’Djamena et au Cameroun

La Chambre africaine de l’énergie (AEC) soutient l’acquisition par Savannah Energy, une société énergétique indépendante britannique axée sur l’Afrique, de l’ensemble du portefeuille d’actifs en amont et en aval d’ExxonMobil au Tchad et au Cameroun. La vente a été conclue le 9 décembre pour un montant de 407 millions de dollars.

L’annonce fait suite à la signature par Savannah Energy et ExxonMobil d’un accord d’achat d’actions en 2021, qui a permis à la société cotée en bourse d’acquérir une participation de 40 % dans le projet pétrolier de Doba, dans le sud du Tchad, ainsi qu’une participation indirecte de 40 % dans le système de transport d’exportation Tchad-Cameroun, qui comprend un oléoduc de 1 081 km et l’installation flottante de production, de stockage et de déchargement Kome Kribi 1, au large du Cameroun.
Cela réjouit M. NJ Ayuk, président exécutif de la CEA qui a déclaré que « la Chambre africaine de l’énergie soutient de tout cœur cette transaction monumentale, qui servira sans aucun doute à apporter de nouvelles opportunités énergétiques à l’Afrique du Nord et à l’Afrique du Centre-Ouest ». Il a ajouté que « l’arrivée de sociétés énergétiques indépendantes en Afrique permettra au continent de se concentrer sur l’apport d’énergie à ses habitants en exploitant ses ressources naturelles, tout en démontrant les perspectives lucratives dans des pays qui ont été négligés jusqu’à présent. Au cours de la Semaine africaine de l’énergie cette année, nous avons vu les discussions évoluer vers un soutien accru aux nouveaux indépendants qui peuvent exploiter les actifs des supergrands de manière durable ».

Il a encouragé le Tchad et le Cameroun à vite approuver la transaction et sans délai afin de renforcer la confiance du marché et des investisseurs.

A titre de rappel, la participation d’ExxonMobil au Tchad et au Cameroun, sont estimée à 360 millions $. Elle comprend des champs produisant 33 700 barils de pétrole par jour (bpj), le projet pétrolier de Doba (Tchad) à lui seul – un prospect qui comprend sept champs pétroliers en production – affichant une production combinée de 28 000 bpj.

Savannah Energy, qui s’est engagée à réaliser des projets fiables et rentables en Afrique, n’a pas d’égal dans son engagement en faveur de l’énergie africaine. Le vaste portefeuille de projets d’énergie renouvelable de la société, ainsi que son portefeuille en amont et en aval, contribuent à son initiative « Projects that Matter », active au Cameroun, au Tchad, au Niger et au Nigeria. La redénomination du capital social – tel qu’élargi par la transaction – doit avoir lieu le 13 décembre 2022.

Leave a Reply