Afrique :Les 10 pays subsaharienne selon le FMI qui enregistrent en 2023 les taux de croissance les plus élevés

D’après les projections du Fonds monétaire international (FMI), « une dizaine de pays du continent enregistreront notamment des taux compris entre 5,61% et 8,11% ».Dans ces prévisions, le FMI a souligné que « globalement, les pays d’Afrique subsaharienne devraient enregistrer un taux de croissance moyen de 3,7%. Mais une dizaine d’entre eux vont afficher des croissances largement supérieures à cette moyenne. Des croissances qui seront tirées par les secteurs agricoles bénéficiant, dans la majeure partie de l’Afrique subsaharienne, d’une pluviométrie abondante en 2022, de la bonne tenue des cours du pétrole et de certains minerais, de l’impact des politiques d’investissements dans les infrastructures de base, etc ».

Il s’agit du Sénégal (8,11%), Niger (7,29 %), RD Congo(6,72 %), Rwanda (6,70 %), Côte d’Ivoire (6,45 %), Bénin (6,23 %), Togo (6,20 %), Gambie (5,98 %), Ouganda (5,90 %) et Soudan du Sud(5,61 %).
On remarque que l’Afrique de l’Ouest domine le top 10 des pays subsahariens qui réaliseront les meilleurs taux de croissance économique en 2023 avec 6 représentants. La palme devrait revenir au Sénégal avec une croissance prévisionnelle estimée à 8,11%. Outre la bonne tenue du secteur agricole grâce aux politiques de soutiens aux agriculteurs et une bonne pluviométrie, la mise en place d’infrastructures de base, ou encore la dynamique du secteur des services, la bonne croissance de l’économie sénégalaise devrait s’expliquer par le démarrage de l’exploitation du gaz.

Cette manne devrait booster les économies affectées, comme ailleurs sur le continent, par les effets de la guerre Russie-Ukraine, notamment la flambée des cours des carburants et des produits agro-alimentaires importés. L’exploitation et l’exportation de gaz, mais aussi du pétrole, l’agriculture devraient ainsi améliorer les finances publiques des pays.

Leave a Reply