La réalité des entreprises tunisiennes : Entre responsabilité sociale et Disparité régionale flagrante

La réalité des entreprises tunisiennes : Entre responsabilité sociale et Disparité régionale flagrante 

Le  monde de l’entreprise est devenu au cœur de l’actualité et du débat public en Tunisie après la révolution. Son rôle demeure crucial dans l’économie puisqu’il constitue le moteur de la croissance dans le pays. Mais dans un contexte de transition politique que nous connaissons aujourd’hui, son rôle ne doit pas se limiter à l’exercice des métiers économiques et la recherche du simple objectif de rentabilité. Le rôle social de l’entreprise en Tunisie a été pour longtemps négligé. Est-il le moment aujourd’hui de réfléchir sur la citoyenneté de l’entreprise et son implication dans son environnement social !

Une entreprise « citoyenne »  est une entreprise qui accepte de mettre l’intérêt de la Société (au sens large) au même niveau que son intérêt propre. La révolution  pourrait donner envie aux investisseurs de s’intéresser à l’investissement socialement responsable (ISR). Les experts financiers ont démontré que la recherche des objectifs sociaux pour l’entreprise n’est pas incompatible avec ses objectifs de rentabilité. La notion de la responsabilité sociétale des entreprises,  implique la contribution de ces dernières aux enjeux du développement durable telle que la considération des impacts sociaux et environnementaux de leur activité pour adopter les meilleures pratiques possibles et contribuer ainsi à l’amélioration de la société et à la protection de l’environnement.

image1-article-11fev2013-tunipagesLes défis d’aujourd’hui ; le chômage, l’exclusion, l’inégalité, la pauvreté et le réchauffement climatique, nous obligent à repenser la façon dont nous menons nos affaires. Un des fruits de cette réflexion a été l’émergence des entreprises sociales, des entreprises avec des objectifs essentiellement sociaux dans le cadre du développement de l’«économie sociale», qui comprend également les activités économiques des organisations communautaires et bénévoles. La figure en face nous montre le contexte dans lequel opère l’économie sociale.

Mais un autre facteur qui explique le sous développement de certaines régions en Tunisie est la disparité flagrante de la dispersion des entreprises en Tunisie. Le graphique au dessous nous montre que 73% des entreprises en Tunisie se positionnent dans les régions du Nord Est et du Centre Est du pays. Alors que 27% des entreprises sont installées dans les autres régions.

image2-article-11fev2013-tunipages

Leave a Reply