L’OTIC met en garde contre la poursuite du glissement de la valeur du dinar

L’Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC) a mis en garde contre la hausse des prix sur le marché local, prévoyant le glissement continu du dinar, au cours de la prochaine période.
Dans un communiqué publié, mardi, l’organisation a appelé, à l’adoption d’une politique d’austérité pendant au moins cinq ans et à prendre les mesures nécessaires afin de freiner l’aggravation du déficit de la balance commerciale et des finances publiques.
L’OTIC a recommandé d’interdire l’importation de tous les produits de consommation qui peuvent être fabriqués en Tunisie, les produits agricoles et agroalimentaires, à l’exception des produits de base (huiles et céréales).
L’organisation a recommandé de s’aligner sur les standards européens dans le système de contrôle technique à l’importation afin d’interdire les produits de mauvaise qualité, notamment, ceux provenant des pays asiatiques et de la Turquie.
Elle a proposé de réviser la carte agricole et de favoriser l’augmentation des prix d’achat auprès des agriculteurs afin de réaliser l’autosuffisance en produits de base, particulièrement le blé dur et le sucre, et de limiter les importations du mais et du Soja.
L’organisation a également évoqué la hausse continue des prix des hydrocarbures, de l’énergie et des produits agroalimentaires sur les marchés internationaux ainsi que l’augmentation du service de la dette.
Et d’ajouter que la baisse des réserves de changes de 120 à 70 jours d’importation engendre une frénésie d’achat de devises à cause de l’augmentation de l’importation des matières premières par les industriels.

Leave a Reply