L’eau sera la priorité du ministère de l’Agriculture, selon Samir Taieb

Le secteur de l’eau sera la priorité majeure du département de l’Agriculture et accaparera la part de lion des projets prévus (barrages, stations de dessalement, forages..), a affirmé, mercredi, le ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb.
Le ministre, qui s’exprimait devant les députés membres de la Commission de Finances, de planification et de développement à l’ARP, a ajouté que le budget de son département n’a progressé que de 1,2%, au cours de l’exercice 2019, « mais le département est en mesure de faire face à une conjoncture difficile ».
« Le point positif du budget réservé au département de l’Agriculture pour l’exercice 2019, réside dans le fait que les dépenses de développement (750 millions de dinars- MD) sont plus importants (53%) que celles destinées à la gestion (44%) », a indiqué Samir Taieb.
D’après lui, l’action du ministère sera aussi axée, durant le prochain exercice, sur la réforme des filières de la vulgarisation, de la formation agricole et la recherche scientifique.
« Le développement d’une agriculture de qualité ne sera possible qu’à travers une recherche scientifique avancée, des formateurs et de conseillers/vulgarisateurs agricoles capables de valoriser les résultats de la recherche scientifique et les faire assimiler par les agriculteurs », a déclaré le ministre.
Le ministre a reconnu, à cet effet, l’existence de défaillances et de grandes difficultés auxquelles fait face le secteur de la formation et de la vulgarisation agricole et aussi le secteur de l’enseignement supérieur agricole.

Leave a Reply