Développer vos soft skills : un enjeu pour votre carrière !

    La capacité à acquérir un nouveau savoir vaudra plus que le savoir déjà appris !

    Le monde du travail connait de plus en plus une mutation robotique et automatisée. Il s’ouvre davantage aux pratiques de l’intelligence artificielle, du BIG Data, de l’internet des objets…en remettant en question la place de l’humain en entreprise.  D’après une étude d’Oxford sur le futur de l’emploi ,42% des métiers actuels vont disparaitre d’ici 20 ans .Comment faciliter alors cette transition et comment se réinventer ? Les soft skills pourraient en faite bien apporter quelques éléments de réponses. Bien que les robots prennent le relais des tâches techniques et répétitives, personne ne peut nier l’importance des compétences humaines tel que l’intuition, l’anticipation ou encore la prise des décisions dans la mise en place d’un milieu professionnel performant.

    Les soft skills peuvent prendre de nombreuses formes. Elles sont définies comme une combinaison de compétences sociales, relationnelles et communicationnelles mais également du savoir être professionnel tel que l’attitude au travail.  En termes simples, les softs skills  sont des compétences qui ne sont pas de nature technique ou éducative (Hard skills), mais qui contribuent énormément  à l’harmonie, à la productivité, à l’efficacité et à la cohésion du lieu de travail. Elles délivrent de précieuses informations notamment sur la capacité à s’intégrer efficacement et à s’épanouir dans une équipe ou une entreprise.

    L’avenir de l’emploi comptera sur les softs skills

    L’automatisation et l’intelligence artificielle généreront une plus grande proportion d’emplois reposant sur des compétences non techniques. Grâce à la technologie de pointe, les tâches nécessitant des compétences techniques continuent à se décliner. Tous les rapports récents sur l’avenir des compétences et du travail convergent pour expliquer que les softs skills ne sont plus seulement les compétences douces du cerveau droit mais surtout les compétences qui resteront foncièrement humaines, cela veut dire qu’il ne sera pas intéressant d’externaliser à une machine, mais qu’il faudra au contraire ancrer dans les capacités humaines.

    « Notre influence grandit au moment où un rêve futur se transforme en une action présente. » Steve Chandler

    Les soft skills préférées des recruteurs

    Etudier vous permet l’acquisition des compétences de base, des compétences techniques spécifiques dont vous avez besoin pour faire votre travail efficacement. Celles-ci sont les compétences que vous indiquerez sur votre CV, mais les employeurs d’aujourd’hui en demandent plus. Une importance croissante est accordée aux soft skills, des attributs personnels qui vous permettent d’interagir avec d’autres personnes. Le style de communication ou de management, la résistance au stress, la capacité à résoudre les problèmes, le travail en équipe, la prise d’initiative, l’empathie … ces qualités humaines garantissent  une meilleure productivité recouvrant différentes fonctions selon les postes et les secteurs. En fait ,il n’existe pas de compétences meilleures que d’autres .Il s’agit de savoir exprimer ce que tel soft skills a apporté sur un poste donné et ce que cela pourra apporter dans le futur environnement .Dans les secteurs où la technologie évolue rapidement , les entreprises  cherche les collaborateurs agiles .Dans ce cas, avoir la capacité à travailler en mode projet est un atout indéniable.

    Un chef d’entreprise doit être à l’écoute des employés, avoir de bonnes compétences orales et être capable de penser de manière créative. Toutes les carrières requièrent au moins quelques soft skills pour que les compétences techniques soient précieuses.

    L’intelligence émotionnelle au cœur du mangement 

    «L’intelligence émotionnelle est la mesure de la capacité d’un individu à reconnaître et à gérer ses émotions ainsi que celles de d’autres personnes, à la fois individuellement et en groupe.»

    Les humains sont des êtres sociaux, ce qui signifie que les relations interpersonnelles et leur gestion jouent toujours un rôle dans votre réussite. Cela ne vaut rien si vous avez les meilleures compétences parmi toutes les personnes de votre domaine, mais personne ne peut rester à travailler avec vous. Si vous voulez instaurer un climat de travail motivant avec votre personnel et qu’ils forment des souvenirs positifs avec vous, alors vous devez comprendre leurs émotions ainsi que l’effet que vous avez sur leurs émotions, leur performance et leur réussite.

    Conclusion

    La communication, la capacité d’anticiper et de surmonter les difficultés, l’écoute et l’empathie… des qualités de personnes qui sont devenues aussi importantes que leurs qualifications, leurs connaissances techniques et autres compétences aussi dures. La nouvelle situation de travail ne peut pas être ignorée et il est évident que les entreprises ont besoin de ces compétences pour assurer leur succès autant que les employés en ont besoin pour faire leur travail. Même dans des rôles très techniques tels que l’informatique, l’ingénierie…  les professionnels ayant une connaissance étendue et approfondie seulement de leur sujet ont de plus en plus de difficultés à se faire embaucher car ils manquent de compétences non techniques ou « soft » complémentaires.

    Par Amal BEN MZAHI – Doctorante en Sciences de Management à l’Université de Sousse

      Leave a Reply