Les visas de travail, une opportunité pour les tunisiens désirant travailler à Malte (Ministre Maltais des AE)

Les visas de travail peuvent constituer une opportunité pour les tunisiens désirant travailler à Malte, qui est un État membre de l’espace Schengen et dont le régime d’octroi des visas est identique à celui des autres États membres, a déclaré le ministre maltais des affaires étrangères, européennes et du commerce, Iyan Borg.

Répondant à une question de TAP, le Chef de la diplomatie maltaise souligne «qu’il existe un mécanisme qui permet de soumettre des demandes de permis de travail à des ressortissants étrangers qualifiés, dont des tunisiens».

L’Agence gouvernementale identity Malta, qui opère en coordination avec les ambassades maltaises à l’étranger, est chargée d’examiner les dossiers des visas de travail qui seront ensuite approuvés par les autorités compétentes », a-t-il ajouté.

Ce mécanisme qui s’applique à toutes les demandes d’emploi émanant de ressortissants étrangers sans distinction, pourrait constituer un avantage pour les tunisiens, et notamment les jeunes qui veulent travailler à Malte, mais qui ont toujours des problèmes d’obtention de visas, a-t-il fait savoir, précisant toutefois que « le processus d’examen des dossiers peut prendre du temps ».

« Les offres d’emplois émanant des employeurs maltais et les demandes des ressortissants tunisiens sont déjà reçues par l’agence Identity Malta et notre Consulat à Tunis », a indiqué le chef de la diplomatie maltaise.

A rappeler que des hauts responsables maltais ont déclaré, lors d’une visite de prospection effectuée à Malte, du 22 au 25 mai 2022, par 45 hommes d’affaires tunisiens opérant dans divers secteurs économiques, que le marché maltais a besoin de main d’œuvre et pourrait absorber jusqu’à 10 mille ouvriers tunisiens dans le cadre de contrats légaux.

Organisée par CONECT, en partenariat avec l’Ambassade de Tunisie à la Valette, l’Ambassade de Malte à Tunis, Malta Enterprise et Malta Chamber, cette troisième mission économique post-covid, a ciblé les PME en quête d’opportunités d’extension vers les marchés extérieurs.

Cette manifestation a permis d’organiser des rencontres avec les chefs d’entreprises maltais ainsi qu’avec les hauts responsables, notamment, le président maltais George Vella, le ministre des affaires européennes et du commerce. Des contrats de partenariat ont été également signés par des hommes d’affaires des deux pays.

TAP

Leave a Reply