Kenya : Lancement du « fonds des débrouillards » pour des prêts abordables aux pauvres

Le nouveau Président kényan par cette décision veut réaliser sa promesse faite aux électeurs en se présentant comme le héraut de la « Hustler Nation » des « débrouillards qui luttent pour leur survie « face à l’alliance des dynasties ». C’est ainsi qu’il a créé a annoncé, mercredi 30 novembre, le lancement officiel d’un « fonds des débrouillards », pour « servir des prêts à faible taux d’intérêt aux plus pauvres ».

Ce fonds est doté de 408 millions $, et « offrira aux Kényans majeurs disposant d’une application de transfert d’argent par téléphone mobile des prêts personnels allant jusqu’à 50 000 shillings (408 $) à un taux d’intérêt de 8 % par an, soit un taux largement inférieur à ceux pratiqués par les banques locales », lit-on dans la presse. Pareillement, les PME pourront aussi solliciter des prêts de ce fonds à partir de fin mai 2023. Selon le président kényan, « avec ce programme, le gouvernement s’engage à créer pour des millions de personnes au bas de notre pyramide économique des opportunités de progresser et de réaliser leurs aspirations. Un crédit plus abordable renforcera la confiance des emprunteurs et injectera des sommes importantes dans l’activité productive dans toute l’économie », a déclaré le président kényan.

Dans ses explications, le Chef d’Etat a expliqué que pour bénéficier de ce crédit, « le demandeur devrait obligatoirement ouvrir un compte d’épargne, 5 % du montant du prêt souscrit étant automatiquement versé dans un plan d’épargne personnel que le gouvernement abondera pour un maximum de 6 000 shillings par an (quelque 45 euros) ».

Leave a Reply