lundi, 22 avril 2024

Éthiopie : Vers l’importation de 439.000 véhicules électriques pour le transport durable

Il s’agit d’une initiative du Ministère des Transports et de la Logistique dont la phase 1 a permis d’importer 100.000 véhicules électriques dans le parc automobile national.

Pour réaliser cet objectif, des mesures fiscales incitatives ont été prises et aussi la construction de 2 335 bornes de recharge électriques, dont 1 176 prévues à Addis-Abeba. Dans ses explications, le Ministre des Transports et de la Logistique, Bareo Hassen a indiqué que « le gouvernement n’impose que des droits de douane de 15% sur les véhicules électriques importés entièrement assemblés. De même, il impose des frais de douane de 5% sur les voitures partiellement assemblées et 0% de frais de douane pour les véhicules électriques entièrement assemblés localement ».

Autre enjeu, l’Ethiopie veut réduire les charges aux importations de carburants qui « absorbent une part importante des devises étrangères engrangées » qui, créent davantage l’écart de la valeur de change avec le Birr déjà faible. Selon le ministère, « le pays consacre chaque année plus de 1,4 milliard USD aux carburants pour voitures ».