Le FMI adopte des financements de 2,9 milliards de dollars au profit de la Tunisie

WASHINGTON – Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a adopté, vendredi, un programme sur 48 mois (4 ans) au titre de son mécanisme élargi de crédit (MEDC) avec la Tunisie pour un montant de près de 2,9 milliards de dollars (environ 6,03 milliards de dinars), avec un décaissement immédiat de 319,5 millions de dollars (environ 663,7 millions de dinars), selon un communiqué du Fonds.

Le mécanisme a pour objectif de soutenir le programme de réforme économique et financière proposé par le gouvernement, lequel vise à promouvoir une croissance plus forte et plus inclusive en consolidant la stabilité macroéconomique.

Ce programme a également pour objectif de réformer les institutions publiques, y compris la fonction publique, de manière à faciliter l’intermédiation financière, et améliorer le climat des affaires.

Au terme de la réunion du Conseil d’administration (CA) du FMI, le directeur général adjoint et président par intérim du Fonds, M. Mitsuhiro Furusawa a déclaré que l’économie de la Tunisie a fait preuve de résilience, mais continue à faire face à des défis financiers, externes, structurels et sociaux importantes.  Un engagement fort pour la mise en place de politiques saines et de réformes structurelles ainsi que le renforcement du consensus et du dialogue en particulier sur les réformes sociales difficiles sont décisifs, a-t-il dit, pour la création d’emplois et de conditions meilleures pour les Tunisiens.

Il a également souligné la nécessité de continuer à surveiller les risques budgétaires, d’adopter une plus grande flexibilité en matière de change et de mise en œuvre des différents textes adoptés, notamment la loi bancaire, le partenariat public-privé (PPP) et la loi sur la concurrence et les prix.

Leave a Reply