Lancement d’un appel d’offres international pour la réalisation de la 2ème tranche du projet Taparura

TUNIS – La société d’études et d’aménagement des côtes Nord de la ville de Sfax (Taparura) a lancé un appel d’offres international pour sélectionner des investisseurs stratégiques devant   contribuer aux côtés de l’Etat tunisien à la réalisation de la deuxième étape du projet.

Cette étape comporte la planification, l’aménagement, l’urbanisation et le développement du site de la région Taparura, dont la superficie est estimée à 420 hectares au centre de la ville de Sfax (sud-est).

Le président directeur général (PDG) de la société Taparura, Mohamed Lakdher Gasmi a indiqué, dans une déclaration, à l’agence TAP, que cette étape est cruciale  dans le projet et devrait permettre, dans un premier temps, l’aménagement d’une première phase proposée, dont la superficie est de 80 hectares.

Cette phase comporte l’aménagement d’une corniche sur une longueur de 3 km (allant des anciennes plages jusqu’à la rocade km4).

Egalement parmi les composantes de la corniche, des équipements de plaisance et d’animation ainsi que des unités d’habitation, touristiques et commerciales, en plus des bureaux administratifs et de services.

Gasmi a nié la sélection, d’ores et déjà, d’un  investisseur par la société, prévoyant cependant une interactivité des investisseurs et une affluence pour la réalisation de ce méga projet.

La société a mis, sur sa page officielle, à la disposition des investisseurs qui veulent participer à l’appel d’offres, les informations relatives à la première phase du projet concernant la dépollution et l’enfouissement.

Ils pourront aussi prendre connaissance des objectifs du projet dans sa deuxième étape ainsi que des données financières et des conditions de participation.

Un dossier a été également publié sur le portail du gouvernement tunisien et le site du ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.

L’Etat tunisien a demandé aux candidats de fournir une somme équivalente au montant du terrain, estimé à plus de 1166 millions de dinars (MD), pour qu’ils soient des partenaires dans le projet avec la société d’études  et d’aménagement des côtes Nord de la ville de Sfax, dont le capital sera levé à deux millions 250 mille dinars représentant la valeur en nature du terrain, soit 1,166 millards de dinars.

La société d’études et d’aménagement des côtes nord de la ville de Sfax « Taparura » a fixé dans l’annonce de l’appel d’offres une série de critères qui seront adoptés au moment de la présélection des investisseurs, en vue de participer à une étape avancée de la sélection. 

Parmi ces critères, «l’expertise technique », « les travaux de référence », «l’intérêt accordé au projet et la vision globale proposée pour sa réalisation» ainsi que «la solidité de l’offre financière et son importance ».  Le mardi 10 mai 2016 est la date de démarrage du retrait des dossiers de participation du bureau d’ordre, au siège de la société précitée.

Les dossiers peuvent également être téléchargés et l’acceptation des offres se fera jusqu’au 11 juillet 2016.  Le PDG de « Taparura » a fait savoir que les mesures d’accompagnement examinées au cours du conseil ministèriel, tenu le 18 janvier 2016 seront intégrées dans la convention qui sera signée avec l’investisseur.  Ces mesures constitueront des engagements de l’Etat tunisien qu’il veillera à réaliser selon un calendrier défini.

Elles ont trait essentiellement à l’étude de la dépollution du littoral sud de la ville de Sfax, au déplacement des rails et des deux stations des voyageurs et des marchandises relevant de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT), en vue d’un rapprochement entre la zone du projet et le centre ville.  Les mêmes mesures comprennent également l’aménagement de l’infrastructure de base des quartiers limitrophes de la région de Taparura et des zones industrielles la poudrière 1 et 2 et le déplacement des activités industrielles chimiques du port commercial.

Il s’agit également de réaliser les travaux de la route nord-sud de la ville de Sfax reliant entre la rocade km11 Sidi Mansour et la route nationale n°1 au point kilométrique 280 au niveau de la délégation de Tyna sur une longueur de 28 km.

La première tranche du projet Taparura relative à la dépollution, aux travaux d’enfouissement et de suivi de la situation environnementale a été réalisée entre les années 2012 et 2017, moyennant un montant de 335 millions de dinars.

Leave a Reply