La Chine, un marché porteur pour la production biologique tunisienne

TUNIS – « La Chine, qui compte 1,4 milliard d’habitants est un marché porteur pour la production biologique tunisienne, notamment l’huile d’olive, dont la demande dépasse largement l’offre », a déclaré lundi à la presse, l’ambassadrice de la République populaire de la Chine à Tunis, en marge d’un séminaire, organisé à Tunis, sur « l’exportation des produits bio vers le marché chinois ».

« Bien que l’exportation des produits agricoles vers le marché chinois n’ait pas atteint le niveau requis, des efforts louables consentis par les opérateurs tunisiens ont permis du moins de renforcer le rayonnement de l’huile d’olive tunisienne, à 90% bio sur ce marché », a-t-elle ajouté, relevant que cette denrée alimentaire est très sollicitée par les consommateurs chinois.

De son côté, le ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Saâd Seddik, a évoqué des opportunités énormes pour l’exportation des produits bio vers la chine et ailleurs.

En 2015, la Tunisie a exporté 48 mille tonnes de produits biologiques, avec un chiffre d’affaires de près de 345 MD tirés principalement de l’exportation de l’huile d’olive et des dattes biologiques. Il s’agit également de 60 autres produits bio divers exportés vers 30 pays sur les cinq continents.

« L’opportunité dont dispose aujourd’hui la Tunisie en matière d’agriculture biologique ne se limite plus aux produits phares tels que l’huile d’olive et les dattes, mais s’étend à un nombre important de filières végétales, animales, forestières et aquacoles », a fait observer le ministre.

Seddik a affirmé que l’Etat ne cesse d’encourager l’investissement dans l’agriculture biologique. Il prend en charge, dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l’agriculture biologique à l’horizon 2020, le coût de l’export, accompagne les exportateurs tunisiens et les aide à conquérir des marchés tels que celui de la Chine ou ceux d’Afrique.

Leave a Reply