Plan de développement 2016-2020 : l’investissement global progressera de 9% en moyenne

Le Plan de développement 2016-2020 a pour objectif principal d’atteindre un taux de croissance avoisinant les 4% au minimum contre 1,5% durant le quinquennat précédent (2011-2015). Cela permettra l’accroissement du revenu individuel d’environ 8 mille dinars actuellement, à 12.520 dinars en 2020, et engendrera la création de pas moins de 400 mille nouveaux postes d’emploi et la réduction du taux de chômage à moins de 12%, en 2020.

Le modèle de développement prévoit également la stimulation de l’investissement conformément aux exigences de cette phase cruciale caractérisant actuellement l’économie nationale. A ces conditions, l’investissement global progressera suivant un taux de 9% en moyenne, pour atteindre ainsi la valeur de 120 milliards de dinars, aux prix constants, au cours de la période de mise en œuvre du Plan (2016-2020), contre 80 milliards de dinars au cours du quinquennat précédant.

Le financement de la stratégie de développement s’appuie essentiellement sur les ressources locales via leur contribution à la préservation des équilibres financiers globaux, et sur les ressources extérieures devant être en accord avec les indices de la dette extérieure, en second lieu.
A cet égard, le taux de l’épargne nationale devrait atteindre environ 18 % du revenu disponible à l’horizon de 2020 contre 12,5% en 2015. Le taux de la dette extérieure ne devrait pas non plus dépasser les 51% du revenu intérieur brut, en dépit du recours croissant aux financements extérieurs destinés à répondre aux besoins de l’économie et à consolider le budget.

Leave a Reply