Les nouvelles mesures agricoles sont loin de résoudre les problèmes structurels du secteur (Synagri)

Le Syndicat National des agriculteurs de Tunisie (Synagri), a estimé que les mesures décidées par le gouvernement en faveur du secteur agricole, ne se sont pas basées sur un dialogue sérieux et ne concernent pas les problèmes structurels du secteur.
Le Synagri a, par ailleurs, expliqué, dans un communiqué publié lundi, suite aux dernières mesures prises par le gouvernement, concernant le secteur agricole, que ces décisions ne s’inscrivent pas dans une stratégie de développement agricole, faisant remarquer que les principaux défis auxquels fait face le secteur sont les problèmes fonciers, de l’endettement, de la contrebande et de la pénurie d’eau.
Le gouvernement avait pris le 28 février 2017, une série de décisions au profit du secteur agricole, dont l’augmentation de 60 millimes du prix du litre de lait, la subvention de la production du lait, l’augmentation des prix des céréales à la production et la création du fonds des catastrophes naturelles.
Selon la Synagri, les augmentations de 5 dinars le prix du quintal de céréales à la production et de 60 millimes du litre du lait, restent insuffisantes, surtout avec l’enchérissement du coût de production. « L’ensemble des mesures prises ne permettent aucun changement structurel et ne participent pas à la réforme et à la modernisation du secteur agricole ».

Leave a Reply