La Tunisie entend se positionner, en tant qu’un hub régional des TIC (experts)

La Tunisie peut se positionner comme un hub régional des TIC, tant par son potentiel numérique et humain que par les opportunités de triangulation Tunisie-Europe-afrique, a indiqué Ouissem Ghorbel, expert économique.
Intervenant lors du Forum sur « la Tunisie: Hub régional des TIC » organisé au parc des expositions du Kram en marge du salon SITIC Africa 2017, il a aussi, souligné que le potentiel et le génie digital tunisien n’est plus à démontrer mais plutôt à montrer.
De son côté, Khalil Laabidi, directeur général de la FIPA (agence de promotion de l’investissement extérieur), a souligné l’importance de la valorisation des compétences dans l’innovation dans le secteur des TIC, ajoutant que les TIC constituent un secteur prioritaire en Tunisie qui contribue à hauteur de 7% dans le PIB. L’objectif étant de doubler cette contribution grâce à la stratégie « Tunisie digitale ».
Le numérique constitue aussi, un enjeu central pour le développement du continent africain avec 200 millions de personnes agées de moins de 25 ans. L’Afrique, le plus jeune continent du monde, sera le plus grand marché de demain avec des milliers de nouveaux internautes, a-t-il précisé.
Il a, par ailleurs, présenté le nouveau cadre d’investissement en Tunisie à savoir la nouvelle loi sur l’investissement entrée en vigueur le 1er avril 2017, laquelle répond aux standards internationaux de l’investissement avec des incitations et encouragements pour les investisseurs locaux et internationaux.
Pour Elyes Jerbi, directeur exécutif de « Smart Tunisia », a indiqué que les études ont montré que la croissance économique au cours des cinq dernières années a été le résultat du flux de l’échange des données et non du flux des marchandises. Il a aussi, souligné l’importance du marché Africain, estimant qu’il faut capitaliser sur son énorme potentiel démographique.
La Tunisie s’est dotée d’une stratégie digitale 2020 et se positionne comme un Hub régional entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-orient, ouvert sur le monde .
Le représentant de l’Alliance Franco-Tunisienne pour le numérique, Alexandre Zapolsky, a souligné l’importance de l’échange et des partenariats entre les différents acteurs économiques, européens et africains pour garantir un développement digital pour tous, insistant sur l’importance de moderniser et de la numérisation de l’administration outre la mise en place de grands programmes d’éducation das les pays africains et de formation en ligne aux métiers numériques.
Le forum est organisé sous l’égide du Ministère du Développement, de l’Investissement, et de la Coopération Internationale et du Ministère des Technologies de l’Information et de l’Economie Numérique.

Articles Recommandés: