Le Chef du Gouvernement inaugure le siège social de la BMICE

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed a inauguré, mardi, le siège de la Banque maghrébine d’investissement et du commerce extérieur (BMICE), dans la zone du Lac 2, à Tunis.
Il a indiqué, lors d’une cérémonie, organisée à cette occasion, que la banque a vu le jour grâce à la volonté commune des gouvernements maghrébins qui ont œuvré à créer la BMICE, malgré les difficultés économiques et régionales.
La banque a pour mission de renforcer les relations entres les pays maghrébins et de mettre à profit les opportunités offertes afin de promouvoir la croissance économique et réaliser les objectifs du développement social.
Le Chef du gouvernement a précisé que « la banque ne doit pas être uniquement une nouvelle institution financière maghrébine mais un catalyseur de l’intégration financière maghrébine ».
« La BMICE est appelée à tisser des partenariats avec les institutions financières nationales et régionales pour attirer des fonds vers les pays maghrébins en vue de financer les projets innovants, les réseaux numériques, le transport multimodal et intelligent, les petits et les moyens projets, outre l’amélioration du système de l’éducation et de la formation  » a encore précisé Youssef Chahed.
Le démarrage effectif de la Banque, dotée d’un capital souscrit de 150 millions de dollars a vu le jour après un long processus qui a commencé en 1991, deux ans après la création de l’Union du Maghreb Arabe, en 1989.
La création de la Banque n’est devenue effective que le 21 Décembre 2015, en raison des problèmes inhérents au processus d’intégration maghrébine. C’est à cette date que s’est tenue l’Assemblée générale constitutive de la BMICE, permettant la libération du quart du capital de la banque.
Le directeur général de la BMICE Nouredine Zekri, a précisé dans une déclaration à l’Agence TAP que
les premières opérations de financement de l’institution financière seront entamées au cours du troisième trimestre 2017 et que la Mauritanie accueillera en 2018 la première agence de la BMICE.
Il a noté que cette institution financera des projets d’intérêt commun dans les secteurs de l’industrie, des services, de l’agriculture, de l’infrastructure de base et veillera à développer les échanges commerciaux.
Et d’ajouter que la Banque présentera des solutions en vue de surmonter les obstacles qui entravent le commerce entre les pays maghrébins.
Par ailleurs, il a avancé que 14 cadres maghrébins ont été choisis pour constituer le premier noyau des compétences qui vont travailler au sein de la BMICE, précisant que le recrutement se fait sur la base de 20% d’employés de chaque pays maghrébin.
Le président du Conseil d’administration de la banque Mohamed Jalleb a souligné que la BMICE ambitionne, au cours des prochaines années, de devenir une référence financière pour l’intégration maghrébine, à travers la coordination entre les institutions financières nationales et régionales qui œuvrent à assurer le développement des pays maghrébins.
Ont pris part à cette cérémonie le secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), les ministres des finances mauritanien et libyen, le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale et ministre des Finances par intérim, les ambassadeurs du Maghreb arabe accrédités à Tunis, les présidents des institutions financière et les cadres de la direction générale de la BMICE.

Leave a Reply