Coopération prochaine entre l’UTICA et la Banque Islamique de Développement

Lors d’un séminaire organisé le 27 septembre à Tunis, l’UTICA et la BID (Banque islamique du développement), ont discuté le document de partenariat stratégique de coopération en vue.
En marge de ce séminaire, une réunion de travail, présidée par Ouided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA et M. Ahmed Salah Hariri, Directeur du département de programme à la BID, s’est tenue au siège de l’UTICA. Des membres du bureau exécutif de l’UTICA et des responsables de la BID ont pris part à cette réunion de travail consacrée à l’appui de la BID au secteur privé.
La présidente de l’UTICA a présenté à cette occasion à la délégation de la BID, l’UTICA, ses structures et son programme d’action ajoutant que le secteur privé tunisien souhaite un renforcement et un élargissement des domaines couverts par cette coopération pour englober de nouveaux secteurs tel que les énergies renouvelables, la formation, le commerce extérieur, l’internationalisation des entreprises tunisiennes, le PPP.
Elle a ajouté que la Tunisie dispose des atouts nécessaires peut devenir un hub régional pour accéder aux marchés africains et que de nombreuses entreprises tunisiennes opèrent déjà sur le continent.
D’autres marchés tels ceux d’Asie centrale peuvent aussi être couverts par cette coopération qui ne peut être que positive et bénéfique pour les deux parties a affirmé Bouchamaoui.

Pour sa part, Ahmed Salah Hariri, Directeur du département de programme à la BID, a mis l’accent sur le document de partenariat stratégique de coopération entre la BID et la Tunisie en cours de discussion entre les deux parties.
Il a présenté les trois axes de ce document qui sont : l’intégration sociale ; le développement ; la contribution à l’amélioration de l’infrastructure ; et la promotion du secteur privé ajoutant qu’il est prévu que ce document stratégique soit finalisé par les deux parties d’ici le mois de novembre prochain. M. Hariri a aussi présenté le projet de la BID pour promouvoir la coopération entre les pays arabes et africains et intitulé « arab african trade bridges » destiné à renforcer les échanges entres les pays arabes et l’Afrique.

D’après Communiqué

Leave a Reply