La STIP accuse une perte nette de 50 millions de dinars en 2016

La STIP (Société tunisienne des industries de pneumatiques) a été marquée par des ruptures fréquentes de stocks suivis d’un arrêt total et continue de la production et de protestations des employés de l’usine de M’saken. En effet, l’année 2016 s’est soldée par une perte nette colossale.

Les états financiers de la société arrêtés au 31 décembre 2016 démontrent un résultat net déficitaire de 49,6 millions de dinars contre une perte nette de 2,9 millions en 2015. Ce déficit historique porte les capitaux propres de la STIP à la somme négative de 199,9 millions de dinars, soit 206,2 millions de dinars en deçà de la moitié du capital social.

Le passif exigible est supérieur de 167,3 millions de dinars à l’actif circulant et le passif total est supérieur de 199,9 millions de dinars de l’actif total. Les difficultés liées à l’accès au financement du cycle d’exploitation, et notamment le financement de l’importation des matières premières au titre de 2016, ont accentué les déficits de trésorerie de la STIP et ont engendré son incapacité de régler ses fournisseurs ainsi que ses dettes fiscales et sociales dans les délais convenus.

Par ailleurs, les revenus de la société ont accusé une chute de 53% sur un an pour s’élever à 41,7 millions de dinars en 2016. Tandis que les charges d’exploitation ont atteint 77,8 millions de dinars, en baisse de 6,8% seulement, dont 24,6 millions de dinars de charges de personnel.

En conséquence, une Assemblée Générale Extraordinaire devrait être convoquée en vue de se prononcer sur la continuité de l’activité de l’entreprise.

D’après ilboursa.com

Leave a Reply