Maroc : Les autorités monétaires mettent en garde contre le Bitcoin

Suite à l’annonce faite la semaine dernière par la société marocaine MTDS, spécialisée dans le digital, la sécurité et le cryptage informatique, portant sur l’introduction pour la première fois au Maroc du paiement par monnaie virtuelle, la réponse des autorités monétaires marocaines n’a pas tardé.

Après la diffusion lundi du communiqué de l’Office des changes interdisant l’utilisation de cette monnaie virtuelle, c’est au tour du ministère de l’Économie et des Finances, Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) d’affirmer leur réticence par rapport aux crypto-monnaies.

Dans un communiqué conjoint publié mardi, les autorités ont mis en garde le public quant à l’utilisation de cet instrument comme moyen de paiement suite à certains articles parus récemment dans la presse nationale annonçant l’acceptation au Maroc, par des plateformes d’échange internet, du Bitcoin comme mode de paiement pour l’achat de produits et services.

Les autorités marocaines tiennent à attirer l’attention du public sur les risques associés à l’utilisation des monnaies virtuelles. Pour sa part, l’Office des changes rappelle, dans son communiqué, que le recours à cette monnaie est passible de sanctions et d’amendes prévues par les textes en vigueur.

L’Office exhorte les personnes concernées à se conformer aux dispositions de la réglementation des changes qui stipulent que les transactions financières avec l’étranger doivent être effectuées via les intermédiaires agréés et avec les devises étrangères cotées par la Banque Centrale.

D’après Ilboursa.com

Leave a Reply