SIM System : Quand la sécurité et la qualité priment !

    SIM System, société de construction métallique modulaire préfabriquée, a été fondée en 1983, par Mr Mahmoud Ben Rejeb, de formation ingénieur principal spécialisé en mécanique.

    Le fondateur de la société a démarré son cursus universitaire en France, pour ensuite continuer ses études au Canada et aux USA.

    De retour en Tunisie, Mr Mahmoud a décidé de lancer sa propre société en 1983, dont la production principale était au tout début axée sur l’aluminium (fenêtres, portes…).

    Deux ans après, SIM System a eu l’opportunité de se lancer sur le marché de la construction métallique modulaire de cabines et a eu comme premiers clients la SEREPT et Shell.

    Grâce au savoir faire de ses ingénieurs, à la qualité de ses constructions et au suivi et assistance qu’elle accorde à ses clients, SIM System a su, au fil des années, se forger une réputation hors repaires.

    « Constructions de qualité, sécurité assurée et contrôle des procédures dans le minimum temps requis sont nos piliers de réussite », déclare Mme Mayssa Ben Rejeb, co-gérante de la société et fille de son fondateur.

    La société, qui cherche toujours la différenciation et la valeur ajoutée sur le plan du savoir faire, expérience et intelligence technique, produit également des « boites noires », parmi d’autres produits innovants.

    Ces boites noires, dédiées à l’archivage de documents « top secret », garantissent une sécurité hors normes.

    Selon la co-gérante de SIM System, le département Recherches et développement, dirigé par Mr Mahmoud lui-même, est le plus important de la société vu qu’il assure sa souveraineté et l’évolution continue de ses produits.

    Bien que SIM System a été affecté comme plusieurs autres sociétés, par la stagnation de l’économie durant la période post-révolution, elle continue à axer tout son travail sur le national, refusant totalement le principe d’importation, sauf dans les cas extrêmes.

    En effet, la société veille à acquérir la plus grande partie de ses matières premières et services de la Tunisie, quitte à sous-traiter dans certains cas, pour soutenir ainsi l’économie interne du pays.

    « Grâce à cette stratégie, nous avons pu viser des marchés à l’export tel que la Libye, l’Algérie,… », précise Mme Ben Rejeb.

    Parmi les constructions métalliques proposées par SIM System, délivrées avec dossiers techniques et certificats, nous citons :

    Les cabines d’habitation, bureaux, sanitaires, gardiennage, télécoms, osmoses, électriques, résidences dans les zones spéciales et/ou à risques (pétroliers, offshore) ainsi que dans les zones rurales, montagnes et désert.

    « Toutes nos constructions peuvent être énergétiquement indépendantes », affirme Mme Ben Rejeb.

    SIM System a récemment conçu, d’autre part, un nouveau système innovant pour les trappes, à fin de satisfaire au mieux ses clients.

    Riche de ces 50 employés (dont le nombre peut augmenter relativement aux projets), la société a adopté une stratégie ressources humaines imprégnée du système américain.

    « Nous investissons dans nos employés, nous voulons qu’ils soient toujours satisfaits », indique Mme Ben Rejeb.

    Ainsi, les employés bénéficient d’une série de formations, à thèmes. D’autre part, la société vote tous les mois pour l’employé idéal qui recevra un cadeau d’encouragement.

    Revenant sur les plans d’avenir de SIM System, Mme Ben Rejeb nous a confié que la société compte s’introduire sur les marchés à fort potentiel.

    La société vise également de nouveaux créneaux de production.

    Mme Ben Rejeb, diplômée d’un MBA de l’université de NY, a conclu que la société tunisienne et plus précisément l’industrie, manque d’un appui et soutien politique, et d’une stratégie à long terme, « et si cela continue, nous chavirerons vers le non-souhaité ».

    Zeyneb Dridi

      Leave a Reply