Tunisie : Les bénéfices du leader de l’huile d’olive chutent de 80%

La société « Conditionnement des Huiles d’olive » (CHO), leader tunisien de l’huile d’olive conditionnée de son fondateur Abdelaziz Makhloufi, a vu ses bénéfices nets chuter de plus de 80% au terme de l’exercice 2016.

En effet, les états financiers de la société pour l’exercice 2016, récemment parus, démontrent qu’après avoir dégagé en 2015 un bénéfice net de 4 millions de dinars, la société a clôturé l’année 2016 avec un résultat net bénéficiaire de 557 mille dinars.

Le chiffre d’affaires de l’entreprise spécialisée dans la trituration, la transformation et le conditionnement de l’huile d’olive, a accusé en 2016 une baisse de 50% sur un an pour s’établir à 90,1 millions de dinars contre 179,4 millions à fin décembre 2015.

Concernant le résultat d’exploitation de la société, il s’est ainsi élevé en 2016 à 3,9 millions de dinars contre 7,9 millions un an plustôt enregistrant une régression de l’ordre de 50,4%.

Par ailleurs, les charges financières nettes se sont établies au terme de l’exercice 2016 à 3,35 millions de dinars contre 3,8 millions une année auparavant.

Fondé en 1996 par M. Abdelaziz Makhloufi, le Groupe OCH emploie 450 salariés pour une production destinée totalement à l’export. En 2007, CHO s’est lancé dans la vente d’huile d’olive conditionnée. 

A travers sa marque Terra Delyssa, CHO propose des huiles issues d’une agriculture raisonnée, grâce à une plantation des oliviers unique, nécessitant très peu d’eau, sans pesticide.

L’expertise du groupe acquise depuis plus de 20 ans permet de proposer une huile d’olive vierge extra de catégorie supérieure. Terra Delyssa propose également une huile d’olive vierge extra Bio.

D’après Ilboursa.com

Articles Recommandés: