Le déficit commercial alimentaire s’est aggravé à 1354 MD à fin 2017, selon le Ministère de l’Agriculture

Le déficit commercial alimentaire s’est aggravé, à fin de l’année 2017, pour se situer au niveau de 1354 millions de dinars (MD), contre 1075 MD, une année auparavant. Le taux de couverture a régressé, ainsi, passant de 71,8% à 70,9%, durant la même période, a annoncé, mardi, le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.
Lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des principaux résultats de la production agricole et de pêche en 2017 et les programmes prévus pour 2018, le ministre de l’Agriculture, Samir Taieb, a annoncé que les investissements approuvés, en 2017, ont dépassé la valeur de 670 MD, dont plus de 2/3 concernent des activités agricoles.
En ce qui concerne les exportations tunisiennes de produits agricoles durant la saison 2016-2017, Taieb a rappelé les exportations de l’huile d’olive lesquelles ont atteint, jusqu’à fin octobre 2017, environ 85 mille tonnes, d’une valeur de près de 828 MD.
Les exportations des dattes durant la même saison 2016-2017, ont été remarquables. Leurs quantités ont atteint environ 110 mille tonnes, d’une valeur de 570 MD, ce qui correspond à une hausse de 20% par rapport à 2016. 
Par ailleurs, les exportations des fruits se sont élevés à 24,3 mille tonnes, drainant des recettes à hauteur de 61,6 MD.
S’agissant des produits de la pêche, les exportations ont atteint environ 411 MD, alors que les importations n’ont pas dépassé les 149 MD, ce qui correspond à un taux de couverture de 275%.

Articles Recommandés: