lundi, 22 avril 2024

Nigéria : Prêt de 75 millions $ de la BAD pour renforcer la production et l’exportation d’engrais d’Indorama

La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a signé un accord de prêt de 75 millions de dollars avec la société nigériane Indorama Eleme Fertilizer and Chemicals Limited afin de lui permettre d’accroître sa production d’engrais et de développer un terminal portuaire pour les exportations.« Cet accord a pour objectif de soutenir la production et la sécurité alimentaires sur les marchés régionaux et internationaux, tout en favorisant la création d’emplois au Nigéria », a déclaré la BAD dans son communiqué.

L’expansion comprendra le développement d’une troisième ligne de production d’engrais composés à base d’urée et d’un nouveau terminal d’expédition dans les locaux d’Indorama à Port Harcourt. La nouvelle ligne de production devrait avoir une capacité annuelle de 1,4 million de tonnes d’urée, l’un des engrais les plus utilisés au monde.

Les deux lignes opérationnelles d’engrais composés à base d’urée d’Indorama alimentent le marché intérieur du Nigéria, soutenant ainsi le secteur agricole du pays qui représente un quart de son PIB et emploie environ un tiers de sa main-d’œuvre. La nouvelle ligne de production et le terminal, qui contribueront à répondre à la demande mondiale croissante d’engrais, devraient créer jusqu’à 8 000 emplois directs et indirects au Nigéria.

Pour Manish Mundra, directeur général d’Indorama Corporation pour l’Afrique, « la création de cette usine d’engrais et cette troisième ligne, montre que le Nigéria est prêt à augmenter considérablement sa capacité d’exportation, renforçant ainsi sa position en tant qu’exportateur clé d’engrais vers l’Afrique et le reste du monde », avant de conclure que « la mise en place de cette usine d’engrais permettra non seulement de répondre à des questions critiques, telles que la sécurité alimentaire au sens large, mais aussi de stimuler la croissance agricole et de créer des opportunités d’emploi au Nigéria ».