Le projet « Process Zéro Déchets » bloqué

Le projet « Process Zéro Déchets « pour la valorisation des déchets ménagers, initié par la société « Tunisian Green Energy » est encore bloqué, en attendant la proclamation des résultats de l’étude d’impact par l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement ( ANPE).

Dans une déclaration à l’agence TAP, le propriétaire de la société, Hamdi CHâabane a évoqué les difficultés administratives et les entraves qui font obstacle au projet, en raison de l’inefficacité des politiques environnementales adoptées actuellement en Tunisie.

Parmi les avantages de ce projets, Hamdi a cité la possibilité d’atteindre 0% de déchets ménagers dans chaque gouvernorat qui l’adopte, par la valorisation des déchets ménagers et autres déchets similaires et leur utilisation dans la production de l’énergie pour faire fonctionner les usines de ciment et surtout les briqueteries et les centrales de production de l’électricité, dans le cadre du partenariat public-privé.

Selon lui, ce projet consiste en le tri des déchets ménagers puis leur séchage biologiquement (élimination de l’eau contenue dans les déchets par la chaleur) pour aboutir enfin à des combustibles solides utilisés pour la production de l’énergie. Le projet dont le coût s’élève à 10 MD permet de se débarrasser entre 700 et 1000 tonnes de déchets ménagers et des ordures similaires chaque jour.

En attendant l’obtention des autorisations nécessaires, le propriétaire de ce projet a fait savoir qu’il a été convenu de délivrer à l’usine du Ciment d’Enfidha près de 500 tonnes par jour des déchets valorisés pour produire de l’énergie.

Leave a Reply