Valoriser 50 % des déchets

La Tunisie œuvrera à réduire l’intensité énergétique de 3 % par an et à faire passer de 85,9 % à 90 % le taux de branchement au réseau public d’assainissement dans les communes prises en charge par l’Office national d’assainissement (Onas), selon le rapport de la Banque Africaine de développement (BAD) sur « les perspectives économiques « pour l’année 2016.

Le gouvernement tunisien ambitionne à l’horizon 2020 de réduire le taux de mobilisation des ressources hydriques, de valoriser 50 % des déchets et d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de 3 % à 12 %, (note d’orientation 2016-2020 publiée en septembre 2015).

Leave a Reply