Les pertes cumulées de la SNTRI ont dépassé 4 fois son capital

Les pertes cumulées de la SNTRI ont dépassé 4 fois son capital, pour atteindre 37 millions de dinars en 2013, ce qui a influé sur son activité, puisque la société a été dans l’incapacité d’investir dans de nouveaux bus, de rembourser ses dettes et de payer ses agents dans les délais, selon le 30ème rapport annuel de la cour des comptes, présenté le 29 Juin à Tunis.
La cour des comptes a pointé lors d’une conférence de presse tenue Jeudi, les changements répétitifs opérés par les chauffeurs de bus de la Société Nationale de Transport Interurbain, au niveau des itinéraires habituels et ce sans autorisation préalable, ce qui a empêché les voyageurs de se déplacer et engendré un manque à gagner pour la société.
D’après le rapport, les sanctions prises à l’encontre des receveurs contrevenants de la SNTRI, ne sont pas adaptées à la gravité des infractions commises. La vétusté de la flotte et l’augmentation du nombre des opérations de maintenance et de l’utilisation des pièces de rechange outre la dégradation de la qualité des services, sont à l’origine de l’annulation de 2041 voyages en 2014 et de 4719 voyages en 2015.
Le manque de prévention des pannes et l’inefficacité de la maintenance du parc, ont abouti à la hausse du nombre de journées d’arrêt des bus qui ont dépassé 11 mille jours en 2015, entraînant une perte des revenus programmés.

Leave a Reply